Espezon, le village qui n'existe pas
Page principale de Laura Dove

Plan de mes pages, avec la date de dernière modification. Dans la mesure où la date est modifiée même pour des changements purement cosmétiques (comme l'installation d'une nouvelle feuille de style, ou encore la mise à jour des pieds de page...), je vous propose aussi une liste des modifications notables effectuées.

Si vous avez envie de m'écrire, je vous conseille de lire les conseils pour me contacter d'abord...


Science-fiction

Je tiens une page sur la science-fiction.


Jeux de rôle

Je joue à des jeux de rôle depuis plusieurs années.


Belles images

Je suis fascinée par la peinture, et j'aurais rêvé de savoir dessiner les paysages. A défaut de talent, hélas, je dois me contenter des photos que je peux prendre. J'en ai scanné quelques-unes, dont je suis plutôt fière.


Informatique

Je ne pouvais pas résister indéfiniment à la tentation de créer une section informatique... Vous y trouverez quelques scripts-fu que j'ai écrits pour the GIMP, des images 3D créées avec POV-ray, des personnages réalisés avec HeroMachine, ainsi qu'une présentation du logiciel de lecture de news en mode texte flrn.

Je travaille depuis le 2 novembre 2000 à Idealx, société de service informatique spécialisée en logiciels libres et également contributrice. En particulier, je travaille à temps quasi-complet sur IDX-PKI, une infrastructure à clefs publiques publiée sous la Licence Publique Générale GNU (GNU Public License).

Mon curriculum vitae (assez succinct car il date majoritairement d'avant mon embauche), pour ceux que cela intéresse.

Non aux brevets
      logiciels! Militons pour une Europe libre sans brevets logiciels! Si vous vous demandez pourquoi, je vous invite à aller lire les explications d'EuroLinux sur les tenants et aboutissants des brevets logiciels. Joignez vous aussi le mouvement de protestation en signant la pétition de la FFII et celle d'Eurolinux.

La LEN menace l'e-xpression! La loi pour la défiance dans l'économie mafieuse du numérique sacrifié aux monopoles, pardon, la "loi pour la confiance dans l'économie numérique", a été adoptée. Désormais, les hébergeurs doivent supprimer un contenu sur simple dénonciation et sont tenus de filtrer l'accès aux sites étrangers interdits par la justice. Oui oui, comme en Chine! Sans compter qu'en tant qu'hébergeuse de ma propre page personnelle, je devrais laisser mon nom, mon adresse et mon numéro de téléphone bien accessibles pour tous les pervers de passage. Et puis quoi encore...

Vous trouverez beaucoup, beaucoup plus de liens explicatifs et de détails sur ma page noire.


Powered By...?

XHTML 1.0 valide! - CSS valide!
Ce site est optimisé pour tous les navigateurs (traduction française).


Laura@Espezon.org

Ce site est membre de Chocolat: miam!.
Dernière modification: 3 avril 2007.